Marion Genaivre, THAE – La crise change-t-elle le sens du travail ?

Marion Genaivre, Thaé

Toute crise rebat, à sa façon, les cartes des priorités. Une redistribution loin d’être anodine tant elle force à considérer tout ce qui, par transparence, apparaît comme secondaire ou superflu. Beaucoup d’organisations ont et vont continuer de se réorganiser pour continuer à fonctionner.

Mais, d’une certaine façon, la crise a déjà fait son œuvre en frappant d’inutilité tout ou partie de certains métiers. De sorte que le nombre des « bullshit jobs », thématisés de manière controversée par l’anthropologue David Graeber, pourrait considérablement se multiplier. Peu de personnes, en effet, sortiront de cette crise en pouvant s’enorgueillir d’être essentiels ou indispensables sinon à la société, du moins à leur entreprise. Une situation qui (re)pose une question fondamentale pour notre modèle de civilisation : un métier qui ne crée pas de valeur n’a-t-il pas de valeur ?

Ce webinar est animé par Marion Genaivre, associée co-fondatrice du cabinet de philosophie Thaé, cabinet qui nous accompagne depuis plusieurs études GEF.

Ecoutez le replay du Webinar

Nos événements récents

Rejoindre notre communauté

Pour suivre notre actualité et participer à nos événements, inscrivez-vous à notre Newsletter

Soirée au musée Carnavalet
Retour en haut